DEAES

  • Présentation

    Le DEAES est éligible au CPF - Cliquez ICI

    Epreuves de sélection DEAES : 10 et 11 décembre 2018

    Le DEAES constitue le premier niveau de qualification dans le champ du travail social. Il fusionne les diplômes d’État d’Auxiliaire de vies Sociale (DEAVS) et d’Aide Médico-Psychologique (DEAMP). Il atteste des compétences requises pour exercer les activités visant à :

    • accompagner les personnes en situation de handicap ou de vulnérabilité sociale au quotidien, dans leur vie sociale et citoyenne, en tenant compte du lieu d’intervention : domicile, structure collective, milieu scolaire, milieu de vie ordinaire.
    • coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés.

    La particularité de ce nouveau diplôme, générique et transversal, est d’être organisé sur la base d’un socle de compétences communes, représentant 70% des enseignements théoriques, et de trois spécialités (cf. Objectifs et Contenu).

    Plaquette DEAES 2018

    Organisation du cursus

    Durée du cursus : 12 mois

    Volume horaire : 525 heures de formation théorique et entre 140 h et 840 h (selon statut et allégements)

    Rythme : 1 semaine par mois sur 12 mois + stages

    Équipe pédagogique

    Responsable de formation

    Patricia ZUCCA

      pzucca@collcoop.org

      04 42 17 03 00

    Secrétariat

    Anne Laure PILLARD

       alpillard@collcoop.org

      04 42 17 03 05

  • Objectifs

    L’architecture générale de la formation découle du référentiel professionnel divisé en 4 domaines de formation. Cette construction modulaire permet la mise en œuvre de la validation des acquis de l’expérience et est conçue dans un réel esprit d’alternance, fondement pédagogique des formations sociales.

    DF1 : se positionner comme professionnel dans les champs de l’action sociale 

    Acquisition des connaissances et les techniques permettant :

    • de connaître les politiques sociales qui cadrent l’activité des professionnels du champ social et médico-social ainsi que leur évolution ;
    • de repérer les dispositifs de mise en œuvre de ces politiques et le fonctionnement des divers services notamment de l’Etat y concourant ;
    • d’appréhender la notion d’éthique et de déontologie du travailleur social notamment dans son métier d’accompagnant.

    DF2 : accompagner la personne au quotidien et dans la proximité 

    Il s’agit d’acquérir des connaissances pratiques de base dans les actes de la vie quotidienne (la nourriture, l’hygiène, la relation au corps, l’apprentissage et la communication qui doivent s’inscrire dans un processus d’intervention comprenant plusieurs phases et plusieurs moments de travail). Concernant la formation aux aides à l'alimentation, à la prise de médicaments, à l’hydratation, à la respiration et aux fonctions d’élimination, elle ne se substitue pas aux formations spécifiques complémentaires exigées notamment dans le cadre d'une collaboration avec un professionnel de santé (exemple : aspirations endo-trachéales).

    DF3 : coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés

    Le stagiaire doit posséder les principes du travail en équipe pluri professionnelle, de l’organisation en réseaux et de la transmission des informations.

    DF4 : participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne 

    Il a pour objectif le maintien et le développement de l’autonomie sociale de la personne qui passe par une approche active et citoyenne visant le maintien de l’insertion, en interaction avec les capacités physiques, psychiques et le respect des valeurs.

    L’ensemble des candidats, qu’ils soient en parcours complet ou en parcours partiel, doivent obligatoirement effectuer un stage d’au moins 140 heures (3 semaines), couvrant les quatre domaines de formation, en lien avec la spécialité choisie. Il convient de rappeler que les stages d’une durée supérieure à 2 mois consécutifs doivent donner lieu à gratification (article L124-6 du code de l’éducation). Chaque stage doit faire l’objet d’une note et d’une évaluation.

    La formation se déroule sur une amplitude de 12 mois considérée comme une période globale de temps de formation, incluant les périodes de congés.

  • Contenu

    Les compétences requises pour exercer la fonction d’accompagnateur éducatif et social sont définies dans 4 domaines pour le socle commun, et sont déclinées de façon spécifique par spécialité, en cohérence avec le référentiel d’activité : Voir le référentiel d'activité ici

    Socle commun

    DC1 : se positionner comme professionnel dans les champs de l’action sociale 

    • prendre connaissance du projet d’ESMS ce qui permet de situer ses missions et/ou sa place de professionnel
    • Prendre connaissance des éléments d’information disponibles sur la situation de la personne
    • Organiser et ajuster son intervention, en collaboration avec la personne aidée, son environnement et l'encadrement, en fonction du projet personnalisé, des souhaits de la personne aidée et des évolutions constatées au quotidien
    • Participer, dans le respect du projet d’établissement et/ou de service, à la définition du projet personnalisé
    • Contribuer à la liaison avec les autres professionnels qui interviennent auprès de la personne
    • Appliquer la règlementation en vigueur du champ de l’action sociale et médico-sociale
    • S’inscrire dans un travail d’équipe et de réseaux
    • Accueillir et accompagner les nouveaux professionnels et les stagiaires
    • Entretenir et actualiser ses compétences professionnelles

    DC2 : accompagner la personne au quotidien et dans la proximité 

    • Collecter les éléments d’information disponibles sur la situation de la personne
    • Mettre en œuvre les modes relationnels et de communication adaptés à chacun
    • Mettre en place et réaliser, en fonction des choix et capacités de la personne, des actes et des activités éducatives contribuant à développer, maintenir ou prévenir la perte d'autonomie
    • Favoriser, encourager, soutenir la communication et l’expression verbale et non verbale
    • Respecter le rythme biologique de la personne
    • Aider à la mobilisation, au déplacement de la personne en garantissant sa sécurité et son confort
    • Aider, dans le respect de la règlementation, aux soins d’hygiène en fonction de l’autonomie ou du handicap
    • Utiliser les actes essentiels de la vie quotidienne pour créer des moments d’échanges privilégiés, valoriser la personne et préserver l’image de soi
    • Aider, lorsque ces actes sont assimilés à des actes de la vie courante, à l'alimentation, la prise de médicaments, l'hydratation, la respiration et aux fonctions d'élimination
    • Observer, identifier et transmettre les signes révélateurs d’un problème de santé, de détresse et de douleur, tout état inhabituel de la personne
    • Accompagner l’acquisition, le développement ou le maintien des capacités d’apprentissage avec, si besoin, l’utilisation des outils et supports adaptés
    • Encourager, soutenir les activités intellectuelles, sensorielles et motrices par les activités de vie quotidienne
    • Aider à l'habillage et au déshabillage
    • Prévenir les risques liés à l’environnement de la personne
    • Sensibiliser la personne à l’éco-responsabilité

    DC3 : coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés

    • Collecter les éléments d’information disponibles sur la situation de la personne
    • Echanger avec les autres professionnels qui interviennent auprès de la personne
    • Transmettre et rendre compte de ses observations et de ses actions dans un but de cohérence et d’adaptation de l’accompagnement
    • Participer, dans le respect du projet d’établissement et/ou de service, à la définition du projet personnalisé avec et pour la personne, en lien avec l’entourage et l'équipe
    • Participer à la définition des objectifs, à l’évaluation du projet en fonction des évolutions constatées au quotidien
    • Contribuer à l’évolution du projet personnalisé, en coopération avec la personne, son environnement et l'encadrement
    • Expliciter son action en y donnant du sens
    • Travailler en équipe pluri-professionnelle
    • Participer au travail en réseaux
    • Participer à des réunions d’échange et d’analyse de pratiques

    DC4 : participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne 

    • Etablir, si besoin, le lien et communiquer avec la famille et les membres de l’entourage, dans la limite de ses responsabilités
    • Contribuer au maintien ou au développement des liens familiaux et sociaux
    • Favoriser, encourager, soutenir la communication et l’expression verbale et non verbale en groupe
    • Soutenir la participation citoyenne et l’inscription dans la vie de la cité
    • Accompagner la personne dans tous les événements de la vie
    • Mettre en place et réaliser, en fonction des choix et capacités de la personne, des actes et des activités contribuant à développer, maintenir l’autonomie ou en prévenir la perte
    • Accompagner une personne ou un groupe dans des activités de loisirs en proposant des actions individuelles ou collectives, en favorisant la participation à ces activités
    • Rappeler les règles d'activités dans les lieux de vie considérés pour faciliter une inscription citoyenne dans la vie de la cité
    • Utiliser des outils et supports adaptés dans la réalisation des activités individuelles et collectives

    Spécialités

    1  - Accompagnement de la vie à domicile (contribuer à la qualité de vie de la personne et au maintien de ses capacités à vivre à domicile) ; 

    2  - Accompagnement de la vie en structure collective (contribuer au soutien des relations interpersonnelles et à la qualité de vie de la personne dans son lieu de vie); 

    3 -  Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire (faciliter, favoriser et participer à l'autonomie des enfants, adolescents et des jeunes adultes en situation de handicap dans les activités d’apprentissage scolaire ou professionnel et les activités culturelles, sportives, artistiques et de loisirs).

    Pour plus de détails, voir les référentiels :

    Référentiel d'activité DEAES

    Référentiel de compétences DEAES

    DEAES réglement d'admission

  • Conditions

    Peuvent être candidats à l’accès à la formation :

    • les candidats en formation initiale (apprentissage ou voie directe).
    • les candidats au titre de la formation continue.
    • les personnes déjà engagées dans la vie active ou qui s’y engagent (art L6111-1 du code du travail), les salariés ayant un emploi dans le secteur du médico-social (formation en alternance) ainsi que les personnes en reconversion ou les demandeurs d’emploi.
    • les personnes ayant acquis des domaines de compétence (DC) par la voie de la validation des acquis et de l’expérience (VAE) et qui souhaitent acquérir les DC manquants par la voie de la formation.
    • les personnes titulaires du DEAVS, du DEAMP ou du DEAES souhaitant acquérir une autre spécialité.

    Les candidats sont soumis à deux épreuves : un écrit d’admissibilité et une épreuve orale d’admission

    Epreuves de sélection DEAES : 10 et 11 décembre 2018

    • L’épreuve écrite d’admissibilité consiste en un questionnaire d’actualité dont l’objectif est d’apprécier les centres d’intérêt du candidat et son niveau d’information.
    • L’épreuve orale d’admission ne vise pas à vérifier les prérequis de niveau qui sont attestés par les diplômes détenus et/ou par l’épreuve écrite d’admissibilité mais doit avoir pour objectif :
      • de vérifier que le projet de formation du candidat est en cohérence avec l’exercice de la profession vers laquelle il s’engage, ainsi que les aptitudes et l’appétence pour cette profession, compte tenu du contexte de l’intervention et de la nécessité du contact avec les publics pris en charge,
      • de repérer d’éventuelles incompatibilités du candidat avec l’exercice professionnel ainsi que son potentiel d’évolution personnelle et professionnelle,
      • de s’assurer que le candidat a pris connaissance des contenus et des modalités de la formation.

    Elle consiste en un entretien (30 minutes) sous la responsabilité d’un formateur et d’un professionnel des champs d’intervention concernés par le diplôme, sur la base d’un questionnaire ouvert, renseigné par le candidat avant l’épreuve.

  • Allégements et dispenses

    Tous les candidats désirant suivre la formation sont soumis à des épreuves d’admission exception faites des candidats relevant de dispositions particulières conformément aux articles 4 et 5 de l’arrêté du 29 janvier 2016. Ainsi, sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité les candidats qui produisent un des diplômes, titres, ou certificats admis comme dispense au tableau des dispenses et des allégements.

  • Validation

    Épreuves de contrôle « continu »

    DC1 : Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale

    Le contrôle continu porte sur une réflexion sur le positionnement : évaluation de la prise en considération de son contexte professionnel d’intervention et du public accompagné, analyse de son positionnement. Cette note s’ajoute à la note de l’épreuve écrite de fin de formation. La moyenne des deux notes est affectée d’un coefficient 1.

    DC2 : Accompagner les personnes au quotidien et dans la proximité

    Les épreuves consistent en l’élaboration d’un dossier de pratique professionnelle qui fait l’objet d’une évaluation en amont de l’épreuve orale (coefficient 1) et d’une soutenance orale d’une durée de 30 minutes présentant les modalités d’intervention de l’AES au quotidien (coefficient 2). Un binôme composé d’un professionnel et d’un formateur sont examinateurs de la soutenance orale.

    DC3 : Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés

    L’épreuve consiste en la présentation d’au moins une étude de situation vécue en stage sur la base d’un document écrit et présenté à l’examinateur, qui est un représentant de l’établissement de formation (coefficient 1). Si plusieurs présentations sont réalisées, la meilleure note est retenue.

    DC4 : Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne

    Il s’agit d’exposer un projet favorisant l’animation sociale et citoyenne pour la (ou les) personne(s) accompagnée(s). Le projet support peut être élaboré collectivement ou individuellement. La note tient compte du processus d’élaboration et de réalisation du projet, de l’implication du candidat dans la démarche, et de la pertinence du projet au regard du public accompagné (coefficient 2).

    L’examinateur est un représentant de l’établissement de formation.

    Par ailleurs, à chaque DC est associée une note d’évaluation des stages pratiques correspondants. Les conclusions de ces évaluations sont portées au livret de formation du candidat.

  • Inscription

    Tarifs 2019

    •   Frais de dossier : 100 euros
    •   Coût de la formation : 5250 euros

    Modalités de recrutement : les dossiers de candidatures peuvent être envoyés en continu jusqu'à la date limite de dépôt.

    Date limite de dépôt de dossier : en continu

    Limitation de recrutement : dans la limite de 15 stagiaires.

    Accueil et Accompagnement des étudiants (élèves) en situation de handicap ou à besoins particuliers :
    Le dossier de candidature comporte une fiche permettant aux personnes ayant une reconnaissance handicap et qui souhaitent le signaler, de bénéficier d’aménagement de parcours et/ou d’examen.
    Contact Référent handicap pour RDV :
    Carine BAUVAL - 04 42 17 03 06 (entre 8h et 13h) ou referenthandicap@collcoop.org

  • Calendrier

    Date limite de dépôt des dossiers : en continu

    Prochaines épreuves de sélection :
    décembre 2018

    Rentrée : janvier 2019

    Durée : 12 mois - 1 semaine/mois

    Formation théorique : 525 H

    Formation pratique : 140 h à 840 h selon statut et allègements

  • VAE

    Les principes généraux en matière de VAE sont communs à tous les diplômes de travail social. Ils ont été précisés par circulaire SGMCAS n° 2006-114 du 9 mars 2006 relative à la gestion de la validation des acquis de l’expérience en vue de l’obtention des diplômes du travail social et des diplômes sanitaires.

    L’ensemble des documents relatifs à la VAE sont téléchargeables sur le site de l’Agence de Services et de Paiement sur le lien suivant : http://vae.asp-public.fr

  • Documents à télécharger