APP Supervision Coaching

L’accompagnement professionnel a pour objectif de soutenir les intervenants sociaux dans l’appropriation et la consolidation de leur identité professionnels. Il aide, par la réflexion sur les rôles, les pratiques, les interventions et les enjeux qui en découlent, à développer expertise, rigueur et efficacité dans l’exercice des activités professionnelles. Il participe, par ses effets, à prévenir les risques psychosociaux liés à l’usure professionnelle.
Il s’adresse à tout professionnel (débutant ou expérimenté) exerçant dans les domaines de la santé, de l’accompagnement social ou de l’activité socio-éducative, confronté à des publics en difficulté.

Le CCPAM propose un accompagnement professionnel qui croise plusieurs techniques (l’analyse des pratiques professionnelles, la supervision, le coaching) en s’adaptant à la réalité contextuelle du lieu où il intervient.

 

ANALYSE DES PRATIQUES  PROFESSIONNELLES APP

 

Le psychosociologue André Lévy * définit l’analyse des pratiques professionnelles comme étant : « (…) une méthode de perfectionnement, voire de formation, fondée sur l’analyse d’expériences professionnelles de terrain, récentes ou en cours, présentées par leur principal acteur dans le cadre d’un groupe composé de personnes exerçant la même profession ».

 

À partir de cette définition la demande d’analyse des pratiques doit permettre :

  • de créer ou d’étayer l’élaboration d’un sens dans la démarche de leur action éducative,
  • d’offrir un cadre qui permette de développer une posture réflexive sur ce que les professionnels mettent en jeu dans leurs relations avec les jeunes, les familles et les partenaires,
  • de porter un regard critique sur ce qui s’est passé, sur ce qui a été fait, pour amener le professionnel à comprendre en quoi il est acteur actif de la situation en jeu, concerné par les conséquences qui en découlent,
  • d’élaborer de nouvelles pistes d’accompagnement.

Trois objectifs peuvent être visés par les participants à l’analyse des pratiques professionnelles :

  • l’APP doit aider à réaliser une analyse globale des situations exposées incluant les dimensions de contexte, de temps, de représentations, de liens qui unissent chaque protagoniste.
  • l’APP amène les participants à mettre au travail les affects soulevés par les situations vécues au quotidien avec les jeunes, les collègues (incluant la hiérarchie), les partenaires, les familles.
  • Comme pour les autres méthodes, l’APP est une action permettant de lutter contre l’usure professionnelle et les risques psychosociaux.

 

 

* André Lévy, in J. Barus-Michel, E. Enriquez et A. Lévy (dir.), Vocabulaire de psychosociologie, Ères

 

Le Collège Coopératif Provence Alpes Méditerranée a créé un groupe de travail autour de la construction des références et des méthodologies de travail communes dans les accompagnements (Analyse des Pratiques, supervisions, coachings etc…) des équipes de professionnels, intervenants ou encadrants, du champ des ESSMS.

Nos accompagnateurs/formateurs interviennent dans les organisations sociales et médicosociales, sur des questions managériales et sur des analyses de situations de travail en alternant des séances d’analyse des pratiques et des temps formatifs sur des thématiques relevées par le groupe au travail.

 

Des intervenants qui travaillent collectivement…

  • Nos intervenants réfléchissent collectivement et en binôme sur certains accompagnements.
  • Les méthodes utilisées sont toutes basées sur l’analyse systémique des situations rencontrées.
  • Travailler collectivement permet des fertilisations croisées et transfert d’expertise (méthodes, outils etc…)
  • Travailler sur l’innovation et la conception d’’outils et méthodes adaptées aux nouvelles problématiques rencontrées (Travail à distance, intervention des équipes à domicile, parcours coordonné des personnes, etc…)

 

Des intervenants qui maitrisent une expertise technique diversifiée …

  • Le travail collectif permet une diversité de connaissances des champs professionnels dans lesquels nous intervenons
  • Connaissance des champs, sanitaires, sociaux, médicosociaux, éducation populaire …
  • Connaissance des champs des collectivités territoriales…
  • Connaissance des différentes gouvernances dans les champs de travail précités.

Des intervenants qui savent partager le diagnostic des besoins avec les personnes /les équipes cadres ou les  intervenants/les institutions…

  • Des intervenants qui posent un diagnostic partagé avec le commanditaire …
  • Des intervenants qui consolident le diagnostic avec les équipes au service des personnes accompagnées
  • En intra (une structure) ou en inter (Fédération)

 

Des intervenants qui sont supervisés ou inter visés….

  • Nos intervenants sont supervisés
  • Nos intervenants participent à un groupe de travail interne au CCPAM ce qui leur permet de travailler en Intervision.

 

Des intervenants qui ont le souci de l’autonomie des personnes accompagnées…

  • Le principe retenu par le groupe de travail c’est de rendre « autonome » les personnes
  • Autre principe : travailler sur le lien entre le sujet et une organisation
  • Accompagner le développement personnel et de la structure et être créatif

 

Des intervenants spécialisés dans le management des transitions

  • Départ à la retraite, absence de direction, développement de nouveaux projets etc….

 

Des intervenants qui travaillent sur le co développement

  • Cadres, Responsables des Ressources Humaines, intervenants, partenaires ….

 

 

SUPERVISION PROFESSIONNELLE

 

La supervision professionnelle est un espace ouvert au service des agents qui souhaitent améliorer leur façon d’aborder leur travail et de gérer les impacts qu’ont sur eux les comportements de leurs interlocuteurs (agressivité, violence, emprise, stratégies d’alliance, etc.).

 

Les champs problématiques habituels qui concernent une personne ou un groupe utilisant la supervision professionnelle sont :

  • la pensée : comment réfléchir à la situation problématique ou comment arriver à détendre son esprit quand les préoccupations mentales prennent le pas sur l’équilibre de la personne ?
  • les émotions : comment gérer les chocs émotionnels des interlocuteurs ou comment gérer ses propres émotions quand celles-ci prennent le pas sur son équilibre ?
  • l’action : quoi faire dans telle ou telle situation quand il est impératif d’opérer un changement pour éviter qu’une situation dégénère ? De quelles options la personne ou l’équipe dispose pour agir de manière efficace ?

Dans ce processus, l’intervenant analyse les attentes des personnes :

  • quels sont les problèmes rencontrés ?
  • de quel type d’aide ont-elles besoin ?
  • quel doit en être le résultat ?

Trois objectifs peuvent être visés par les participants à la supervision professionnelle :

  • La supervision professionnelle doit faciliter le fonctionnement technique de l’équipe dans la gestion de l’activité quotidienne par exemple dans l’élucidation des facteurs de blocage et/ou de friction.
  • La supervision professionnelle est une démarche qui favorise une meilleure cohésion d’équipe en permettant l’expression des particularités dans l’élaboration collective.
  • Comme pour les autres méthodes, la supervision professionnelle est une action permettant de lutter contre l’usure professionnelle et les risques psychosociaux.

 

 

COACHING INDIVIDUEL / ACCOMPAGNEMENT MANAGERIAL

 

Le coaching est une démarche volontaire d’accompagnement individuel et personnalisé qui se fait à partir d’une demande explicite. Dans ce processus, l’intervenant s’appuie sur la motivation du coaché pour l’aider à avancer. La position de l’intervenant est celle d’un soutien, d’un point d’appui aidant la personne à développer son autonomie.

Le contexte proposé doit, pour être efficient, permettre un travail sur la pensée et l’action sans que cela soit pour autant une remise en question forcée et insécurisante du bénéficiaire.

Le but du coaching n’est pas de remodeler complètement la personne, mais davantage de travailler, à partir d’objectifs, sur, au départ, des changements et des améliorations à court et moyen terme avec possiblement un impact sur l’attitude, les compétences et le comportement sur le long terme.

 

À partir de cette définition le coaching / accompagnement managérial est :

  • une réponse adaptée à tout changement ou évolution professionnelle,
  • un temps d’élaboration de la pensée pour gérer les situations de stress comme les conflits, les problèmes de communication et toutes les difficultés rencontrées avec les équipes, (dysfonctionnements relationnels et/ou de comportement, etc.),
  • un espace de réflexion stratégique du cadre dans la prise de recul sur son quotidien et la recherche de nouvelles idées, d’un renouveau ou d’une nouvelle façon de faire.

Trois objectifs peuvent être visés par le participant au coaching / accompagnement managérial :

  • Le coaching/accompagnement managérial doit amener le bénéficiaire à trouver par lui-même des solutions face aux problématiques posées, tout en lui proposant, chaque fois que c’est nécessaire, des conseils et des propositions de solutions concrètes.
  • Le coaching/accompagnement managérial est une démarche qui permet au bénéficiaire de développer son potentiel, son savoir-faire et son savoir-être base nécessaire à l’autonomie et à l’efficacité.
  • Comme pour les autres méthodes, le coaching /accompagnement managérial est une action permettant de lutter contre l’usure professionnelle et les risques psychosociaux.